CREA-PLUS est mandaté par l’AGEFIPH pour accompagner les personnes ayant un projet de création d’entreprise et répondant aux critères suivants :

  • Être bénéficiaire de l’art. L5212-13 du Code du travail : Reconnaissance de Travailleur Handicapé, victime d’un accident de travail ou de maladie professionnelle ayant une incapacité partielle permanente au moins égale à 10 % et titulaire d’une rente versée par un organisme de Sécurité sociale et/ou titulaire d’une pension d’invalidité d’un régime de Sécurité sociale (à condition que cette invalidité réduise de 2/3 votre capacité de travail ou de gain)
  • Être inscrit à Pôle Emploi au moment de la demande ou bénéficier des minima sociaux (RSA, ASS …)
  • Ne pas avoir déjà bénéficié de l’aide Agefiph à la création d’activité
  • Ne pas avoir créé ou inscrit son activité, ne pas avoir commencé à l’exercer, ne pas avoir réalisé les investissements concernés par la demande d’aide
  • Être le décisionnaire de la future entreprise et détenir au moins 50% des parts (30% minimum si 50% sont détenues par le conjoint, les ascendants ou descendants)
  • Avoir un apport personnel d’au moins 1 500€
  • Avoir un projet de création d’activité qui constitue une véritable insertion professionnelle, et donc une activité principale susceptible de permettre d’en vivre
  • Maîtriser la langue française : lire, écrire, parler

L’aide AGEFIPH se compose d’un accompagnement ante et post-création, d’une subvention de 6 000€ et de la prise en charge d’une Trousse Première Assurance.

L’accompagnement ante-création comprend :

  • Une présentation de l’aide Agefiph et des autres dispositifs d’aide
  • Un point sur l’avancement du projet et les éléments administratifs
  • Une aide à la réalisation de l’étude de marché en atelier collectif et accompagnement individuel
  • Le montage du prévisionnel financier
  • L’aide au choix du statut juridique
  • L’orientation vers les dispositifs de financement selon les besoins
  • L’envoi du dossier de demande de subvention à l’Agefiph
  • L’aide aux démarches de création

Le suivi post-création 15 heures sur 3 ans maximum permet :

  • La mise en place des outils de gestion : en atelier collectif et accompagnement individuel
  • Des points réguliers sur l’activité et l’aide aux démarches administratives
  • L’évaluation des besoins pour des formations complémentaires et l’aide aux demandes de financement